Fermer

Conférence SIFAF à Marrakech, Maroc – 20 au 22 avril 2018

 

Cette année, la conférence SIFAF a eu lieu à Marrakech au Maroc. Située au pied des montagnes de l’Atlas, Marrakech est également connue comme la ville rouge en raison de la couleur rose des bâtiments qui s’intensifie au coucher du soleil, donnant à la ville son charme coloré. 287 déléguées de toute l’Afrique et de l’Europe ont participé à la conférence. La cérémonie haute en couleur s’est ouverte sur un défilé de drapeaux de pays africains, sur une chanson et un spectacle réalisé par des écolières de la Pension Soroptimist, un projet du Club Marrakech qui s’occupe des filles des zones rurales.

 

L’événement a débuté avec une allocution de Mme Farida Bennani, invitée d’honneur, suivie d’un discours inspirant et émouvant de Mme Nneka Chris Asoluka, Présidente Sortante du groupe de travail de la SIFAF. Le message de Nneka était rempli d’espoir et d’encouragement. Se référant à la formation de la Fédération Africaine, elle a dit qu’il reste beaucoup à faire, dont la plupart sera effectué par le groupe de travail entrant et tous les Clubs et Unions. « Ensemble, nous pouvons le faire », a-t-elle dit à ses déléguées. Son discours a été suivi d’une séance plénière avec la Présidente du SI, Mariet Verhof-Cohen, la Présidente du SIE, Renata Trottman, et la Vice-Présidente du SIGBI, Isobel Smith. La directrice du programme de la SIFAF, Adaku Aniebue, a donné un merveilleux aperçu des projets de clubs et a couronné le tout en décernant le prix du meilleur projet à l’Union de Madagascar. Ce fut une belle surprise pour les déléguées, les encourageant à envoyer des rapports pour donner de la visibilité à leurs projets de club.

 

20180420_125740 straight

Présidente du SI Mariet Verhoef-Cohen donne son discours (Image par Elizabeth Nyadwe)

 

Le premier jour de la réunion s’est terminé avec une soirée d’amitié. Les déléguées ont été emmenées en bus à l’hôtel Chez Ali où nous avons eu droit à un somptueux dîner traditionnel marocain, à une danse et à une cérémonie de guerre fantastique. Un magnifique feu d’artifice portant les mots «Soroptimist Africaine» a couronné la soirée à la grande surprise des Soroptimist!

 

La deuxième journée était une journée de travail composée de rapports de membres du groupe de travail, de sessions d’ateliers et de résolutions. Le troisième jour a commencé avec l’annonce des résultats des élections du nouveau groupe de travail:

 

  • Présidente: Mary Muia du Kenya
  • Vice-Présidente de la Région Afrique Australe: Lisette Genseberger d’Afrique du Sud
  • Vice-présidente Région de l’Afrique de l’Est: Judith Apondo du Kenya
  • Vice-Présidente Région Afrique du Nord: Fatima El Baz du Maroc
  • Vice-présidente Région Afrique de l’Ouest: Oludewa Thorpe du Nigeria
  • Directrice financier: Olufumulayo Saheloa, du Nigeria
  • Directrice du programme: Vivian Namayi du Kenya

Le poste de directrice de la communication et directrice d’extension et des adhésions n’a pas été pourvu et des élections seront organisées pour ce poste peu après la réunion.

 

20180422_223348 straight

La nouvelle présidente Mary Muia fait son discours inaugural lors du dîner de gala. Avec elle: les membres sortantes de la Task Force, de gauche Laila Binebine, Fati Timbadou, Présidente de l’IS Mariet Cohen, Mary Muia, Nneka Asolouka, Mariam Traoré, Sophie Koechie, Ony Rasoloarison et Adaku Aniebue (Image par Elizabeth Nyadwe)

 

La journée s’est poursuivie par une séance de remue-méninges sur le CRITÈRE DU SI, le CALENDRIER et les idées pour atteindre l’objectif de la Fédération Africaine. Les principales cibles retenues lors des ateliers étaient que la future Fédération africaine proposée devrait s’assurer qu’ :

 

  • Elle a des membres expérimentés disponibles pour siéger au conseil d’administration et aux comités de Soroptimist International.
  • Elle compte au moins une centaine de clubs, dont 90 doivent exister depuis plus de trois ans; et que les clubs composant cette fédération comptent au moins 2 000 membres.
  • Elle sera capable de fournir un service comparable aux clubs et aux membres qu’ils reçoivent dans leurs fédérations actuelles.
  • Elle sera autosuffisant, financièrement et administrativement.
  • Elle adoptera des lois qui sont approuvées par le Conseil et ne sont pas en conflit avec la Constitution Internationale

Il a été annoncé que la charte proposée est prévue pour l’année 2020 et se tiendra en Côte d’Ivoire. La réunion s’est terminée par un dîner de gala à l’endroit de la conférence. La soirée fut colorée et animée par la reconstitution d’une cérémonie de mariage traditionnelle marocaine, un défilé de mode et une danse. La présidente Mary Muia a fait son premier discours lors du dîner laissant le public sans aucun doute que nous sommes sur la bonne voie à la charte SIFAF! Inutile de dire que Marrakech avec l’accueil chaleureux des Soroptimists marocaines. Les souks, les places célèbres, les musées, galeries d’art et la cuisine traditionnelle ont contribué à faire de la réunion SIFAF une expérience inoubliable!

 

20180422_235808

Photo de groupe (Image par Elizabeth Nyadwe)

 

Elizabeth Nyadwe

VP SIE Plaidoyer

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l'utilisation de cookies. plus d'informations

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Fermer