Fermer
A propos de ce projet

La violence conjugale, est un crime. La violence conjugale se produit toujours à l’intérieur d’une relation intime ; que la relation soit présente ou passée, que les personnes demeurent ou non sous un même toit et qu’il y ait ou non des enfants. Rien ne prédestine à devenir victime de violence conjugale : ni l’âge, ni le statut social ou économique, ni la culture.

La violence conjugale a des impacts négatifs sur le bien-être physique et psychologique des personnes qui la subissent ou des enfants qui y sont exposés, entraînant des conséquences graves sur la santé, la sécurité et l’économie des communautés, faisant de cette réalité un problème de santé publique important.

C’est en faisant ce constat que les Soroptimst d’Ingolstadt s’efforcent depuis plusieurs années à faire de la prévention contre la violence domestique par des actions concrètes et surtout en sensibilisant les plus jeunes. Elles considèrent qu’il est absolument nécessaire de mettre en évidence des mesures de sensibilisation auprès des adolescents, un âge où les figures de modèles dans l’apprentissage social commencent à se solidifier, dans le but de prévenir les futures violences domestiques.

En collaboration avec le SkF (Sozialdienst katholischer Frauen), les Soroptimist ont développé « PräGe », un concept de formation pour prévenir la violence domestique et s’adressant aux jeunes. Depuis 2013, « PräGe » est proposé dans des écoles par des employés certifiés du refuge pour femmes d’Ingolstadt. Au cours des sessions de formation, les étudiants peuvent réfléchir à leurs propres attitudes face à la violence et entrevoir un aperçu des causes et des moyens de sortir de cette violence. Les ateliers conduisent également à une remise en question des rôles traditionnels de genre.

Le projet a joui d’une bonne publicité à Ingolstadt permettant même aux Soroptimist de parvenir à introduire une agence d’intervention dédiée à la violence domestique avec la mairie d’Ingolstadt.

Certains formateurs en charge des sessions apportent une perspective importante qui nous fait réfléchir sur l’importance de tenir de telles rencontres avec les jeunes :

 « Les étudiants ont trouvé important et agréable de pouvoir parler d’un tel sujet avec des personnes neutres. Cette atmosphère impartiale leur a permis de s’ouvrir et de discuter librement. Ils ont également eu une vision très positive du fait d’avoir l’opportunité d’échanger avec leurs camarades et de pouvoir parler avec respect et ouvertement de sujets importants tels que la sexualité. »

« Ils ont appris que la violence a diverses autres facettes en plus de la forme physique souvent évidente. Par exemple, la forme psychologique n’était pas perçue comme de la violence au sens strict du terme ».

Union - Clubs

Ingolstadt

Contacter le club

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l'utilisation de cookies. plus d'informations

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Fermer