Fermer

Arménie, Club Yerevan

Lilia VARDANYAN

1.100€

Lilia, 20 ans, est actuellement en troisième année à l’université d’Erevan, où elle étudie la psychologie. C’est une jeune femme enthousiaste, autonome et motivée, désireuse de faire du bien au sein de la communauté. Sa situation financière est difficile et la bourse va lui permettre de terminer ses études. La psychologie infantile est sa spécialité, et elle est convaincue que le bien-être d’une communauté commence par l’enfance. Elle s’est engagée dans du travail de bénévolat.

 

Belgique, Club Les Deux Sources

Mariam AHMADI

2.500€

Mariam, 34, originaire d’Afghanistan a vécu en Iran et elle s’enfuit en Belgique pour éviter un mariage forcé. Mariam travaille comme coiffeuse pour soutenir la famille. Maintenant elle doit faire un stage obligatoire de 10 semaines, pendant sa deuxième année de formation de bachelier en chimie, orientation biotechnologie et serait obligée de suspendre son travail rémunéré pendant ce temps-là et laisser sa famille sans revenus puisque son mari est sans travail.

 

Géorgie, Club Batumi

Tamta TEBIDZE

7.000€

Tamta, 35 ans, travaille actuellement comme professeur d’anglais. Son divorce l’a laissée avec ses filles dans une situation financière difficile. La bourse du SIE lui permettra de terminer son doctorat en philologie anglaise, qu’elle n’a pas encore pu terminer en raison de problèmes familiaux. Grâce au doctorat, elle pourra déposer sa candidature pour un poste permanent à l’université, qui lui conférera un revenu stable et plus élevé. Elle aura aussi la possibilité de poursuivre une carrière universitaire.

 

Allemagne, Club München-Schwabing

Su Myat OO

5.500€

Su, 33 ans, est l’une des plus remarquables représentantes de l’Artemed Foundation, qui fournit une aide médicale aux plus démunis, à travers divers projets dans le domaine de la santé au Myanmar. Su organise régulièrement des sessions de formation au sujet de questions de santé pour les femmes et les enfants, et elle participe à de nombreux projets impressionnants sur le terrain dans sa communauté. Afin d’apporter encore plus à sa communauté et de s’épanouir professionnellement, elle a commencé une maîtrise à la Geneva Business School au Myanmar. La bourse va lui permettre de terminer sa maîtrise. Su a aussi joué un rôle important dans l’établissement d’un club soroptimist au Myanmar.

 

Grèce, Club Kavala

Anna-Maria CHATZI

5.000€

Anna-Maria, 23 ans, est étudiante en maîtrise d’urbanisme à l’Université HafenCity de Hambourg, en Allemagne. Ses études portent principalement sur le développement, la densité, la connectivité des agglomérations, l’hétérogénéité et l’innovation dans les villes. Anna-Maria est également active au sein du conseil étudiant. La bourse du SIE lui permettra de terminer sa maîtrise.

 

Grèce, Club Thessaloniki Macedonia

Eleni PAPADIMITRIOU

4.500€

Eleni, 43 ans, est architecte indépendante depuis 2005. Ayant réalisé que la façon dont l’architecture est pratiquée n’est pas en adéquation avec le monde d’aujourd’hui, elle a décidé de reprendre sa formation. Eleni suit un programme de maîtrise sur deux ans intitulé « Studio for Immediate Spaces » au Sandberg Instituut d’Amsterdam, aux Pays-Bas. La bourse du SIE lui permettra de terminer sa maîtrise. Son objectif suivant est un doctorat, et l’enseignement. Eleni a publié des articles sur l’architecture dans divers magazines et participé à plusieurs expositions dans son domaine.

 

Hongrie, Club Budapest CORVINUS

Orsolya O. SZABO

3.500€

Orsolya, 39 ans, est psychologue diplômée. Elle a obtenu son diplôme universitaire en 2004, mais n’avait pas eu les moyens à l’époque de suivre un troisième cycle pour s’installer en tant que psychologue. Orsolya a travaillé en tant que consultante dans le domaine du recrutement depuis 2006. Elle suit actuellement une formation de troisième cycle en psychologie du sport. Elle a réussi le premier des quatre semestres. La bourse va lui permettre de terminer le programme et de s’installer en tant que psychologue.

 

Islande, Club Bakkar og Selja

Theodora THORODDSEN

7.000€

Theodora, 29 ans, est une jeune femme d’une intelligence exceptionnelle au parcours universitaire remarquable. Elle a besoin de la bourse du SIE pour terminer son doctorat en psychiatrie à l’université d’Oxford. Ses recherches étudient la façon dont la médication impacte le traitement des informations dans le domaine de la vulnérabilité et des dysfonctions liées à l’anxiété chez l’homme. Le but est d’améliorer l’efficacité des traitements. Ces connaissances permettront à Theodora de continuer d’améliorer ses soins psychologiques. Les conclusions de ses recherches effectuées en licence et en maîtrise ont été publiées, et elle a reçu des prix et des bourses pour son travail.

 

Islande, Club Reykjavik 

Renata EMILSSON PESKOVA

4.000€

Renata, 42 ans, est doctorante à l’école de formation des maîtres de l’université d’Islande. Sa thèse de doctorat porte sur la pégagogie plurilingue. Son engagement au sein de la société et ses recherches universitaires ont déjà eu un impact sur la société islandaise, en ce sens que l’importance d’une éducation en langue maternelle est plus visible dans les politiques municipales, et même nationales. Son objectif à long terme est l’autonomisation et l’éducation des communautés immigrées. La bourse du SIE lui permettra de quitter son travail à temps partiel et de disposer du temps nécessaire pour terminer sa thèse. Renata a fondé une école de langue tchèque et a été la présidente de Móðurmál, l’Association islandaise pour le bilinguisme.

 

Israël, Club Hanegev

Noga EREN

4.000€

Noga, 27 ans, est étudiante en première année de maîtrise de chimie avec une spécialisation en nanosciences et nanotechnologies à l’université hébraïque de Jérusalem. Elle se passionne pour les études environnementales et le changement climatique et souhaite devenir spécialiste de ces domaines une fois ses études terminées. Noga pense qu’il est important d’avoir des modèles féminins de manière générale en science, et notamment en chimie. Seuls quatre membres de sa faculté de chimie sur 38 sont des femmes. La bourse du SIE lui permettra de terminer sa maîtrise. Noga a reçu plusieurs bourses ainsi qu’un prix du doyen en 2018.

 

Italie, Club Genova Due

Marie Claire GEGERA

3.500€

Marie Claire, 50 ans et originaire du Burundi, est infirmière. Elle est en quatrième année de maîtrise de sciences cognitives et processus décisionnels à l’université de Milan, en Italie. Elle travaille à temps partiel comme infirmière et utilisera la bourse pour finir ses études. Marie Claire travaille sur un projet de « médecine villageoise », afin d’aider les enfants et les mères pour les questions de santé et de premiers secours en leur évitant les longs trajets jusqu’à des centres médicaux.

 

Lettonie, Club Riga

Laine BEKERE

2.000€

Laine, 24 ans, est étudiante à plein temps à la faculté de médecine de l’université RSU (Riga Stradines University), en spécialisation de pédiatrie. Vivre dans un pays où la population est réduite limite ses opportunités d’accumuler des expériences de diagnostic et de traitement des maladies rares. Une manière de surmonter ce problème est de participer à des congrès et ateliers internationaux. La bourse permettra à Laine d’acquérir des connaissances supplémentaires en médecine générale et en pédiatrie, au bénéfice des enfants.

 

Lituanie, Club Vilnius I

Ieva PRANSKUTE

5.000€

Ieva, 28 ans, est une jeune femme appliquée qui souhaite poursuivre sa carrière dans la musique. Elle étudie actuellement le violon solo en fréquentant deux universités viennoises et obtiendra sa maîtrise ce printemps. La bourse lui permettra de poursuivre des études de troisième cycle en musique de chambre et également d’obtenir un certificat de performance. Son talent est évident. Elle a gagné plusieurs prix, donné de nombreux récitals et effectué une tournée avec l’orchestre Kremerata Baltica. Ieva vient de Lituanie, un pays où les revenus restent faibles, et ses parents ne peuvent plus la soutenir financièrement.

 

Mali, Club Bamkao Espoir

Aissata TRAORE OUMAR

3.700€

Aissata, 22, a obtenu son Diplôme de License en Génie Électrique en 2019. Actuellement elle est en train d’obtenir son Master 1 en Génie Électrique et Énergies Renouvelables. Elle souhaite utiliser la bourse SIE pour obtenir son Master 2.

 

Roumanie, Club Bucharest

Ioana – Alexandra SAVU

1.200€

Ioana-Alexandra, 24 ans, est titulaire d’une licence en commerce et tourisme. Ne trouvant pas de travail dans ce secteur, elle a décidé de s’orienter dans le management aéroportuaire. Elle est étudiante en première année à l’université Politehnica de Bucarest. La bourse lui permettra de suivre la deuxième et la troisième années de maîtrise en management aéroportuaire.

 

Rwanda, Club Kigali

Diane RAISSA GWIZABAYISENGA

5.000€

Diane Raissa, 28, est une fille active, qui aime le domaine de la sante. Déjà pharmacienne, veut utiliser la bourse SIE, afin de finir sa Maitrise a la Sante Publique.

 

Espagne, Club Madrid

Alessandra D’Jesús

5.000€

Alessandra, 22 ans, originaire du Venezuela, a déménagé en Espagne en raison de l’instabilité politique dans son pays. La situation financière de sa famille est difficile, et elle a besoin de la bourse du SIE pour terminer son diplôme en marketing à l’université Europea de Madrid. Alessandra a étudié l’économie au Venezuela et a travaillé à temps partiel en tant que conseillère financière et superviseur.

 

Suède, Club Stockholm City

Sushma GIRI

6.500€

Sushma, 25 ans, est développeuse de projets Open Data. Elle est originaire du Népal. La bourse lui permettra de terminer sa maîtrise en gestion des systèmes d’information stratégiques à l’université de Stockholm, en Suède. Elle s’est inscrite à ce programme pour approfondir ses connaissances de l’application de la technologie au management et à la gouvernance, en vue d’une carrière dans la technologie civique et pour contribuer à des projets qui ont un impact social.

 

Suisse, Club Genève-Fondateur

Nasteha SALAH

5.000€

Nasteha, 35, a été soutenu par le Club Genève Fondateur lors de ses études de Master en Public Health à Londres. Nasteha continue ses études pour le programme doctoral en sciences biomédicales/sante globale. Le sujet de sa thèse est « Estimation de la prévalence, de l’incidence et de l’influence du facteur migratoire sur les attitudes et les comportements à l’égard de l’excision des communautés migrantes vivant en Suisse ».

 

Togo, Club Lomé 1 

Houloud MAMAN

6.000€

De formation biologiste, Houloud, 34, a entrepris une formation doctorale dont le sujet de recherche est intitulé « Épidémiologie de la toxoplasmose dans les élevages de bovins au Togo : séroprévalence et caractérisation des souches de Toxoplasme gondii » La bourse lui permettra d’acquérir le matériel et les réactifs afin de finaliser les travaux de la dernière année. Les données de ses travaux de recherche permettront de réduire la contamination humaine et animale et d’améliorer la sécurité alimentaire au Togo.

 

Turquie, Club Ataköy / Istanbul

Helin TERCAN

3.000€

Helin, 25 ans, est étudiante en première année de doctorat en immunologie dans le service de médecine interne du centre médical de l’université Radboud, aux Pays-Bas. Sa thèse de doctorat porte sur l’examen des aspects immunologiques de l’hématopoïèse clonale et de l’immunité entraînée dans les maladies cardiovasculaires. Les maladies cardiovasculaires sont la principale cause de décès dans le monde. Son objectif est de devenir scientifique dans le domaine de l’immunologie. Helin a reçu plusieurs distinctions pendant ses études.

 

 

FONDS DR SUZANNE NOËL

 

Autriche, Club Wien-Belvedere

Gertraud EYLERT

5.000€

Gertraud, 34 ans, est une spécialiste de chirurgie esthétique et une scientifique intelligente et enthousiaste. Elle est actuellement en doctorat de médecine régénérative à l’université médicale de Vienne. Le sujet de sa thèse est la bio-impression et l’ingénierie tissulaire à des fins chirurgicales, un secteur innovant de la chirurgie plastique. La bourse du SIE lui permettra de terminer son doctorat. Gertraud a reçu plusieurs prix et bourses.

 

Belgique, Club Leper

Lara BENMERIDJA

5.000€

Lara, 28 ans, est un médecin très impliqué, qui est en première année d’un troisième cycle d’une durée de six ans pour devenir spécialiste en chirurgie plastique, reconstructive et esthétique. La European Association of Plastic Surgeons lui a remis le prix du meilleur article scientifique en 2019. La bourse du SIE l’aidera pour son troisième cycle.

 

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l'utilisation de cookies. plus d'informations

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Fermer